Histoire

Nos ancêtres

Nos ancêtres de la préhistoire étaient présents dans la région comme en témoignent les proches grottes d'Arcy sur Cure et le site gallo-romain de la commune voisine : Escolives Sainte Camille.

Vincelles, (Vini-Cellaé) tient son nom du mot vin. Le village était, dans les temps anciens, un cellier à vin (Vini-Cellula), à proximité de Coulanges la Vineuse qui en avait fait un lieu de dépôt et d'embarquement pour ses vins.
Vincelles fut donné par Saint Pallade, évêque d'Auxerre, à l'abbaye Saint Germain d'Auxerre en l'an 635. Plusieurs seigneurs possédèrent cette terre tour à tour.


Vincelles vue du cielLe bourg portera successivement les noms de Vinceles (1162), Wincelloe (1176) et Vinceiles à la fin du XIIe siècle. Vincelles apparaît dès 1308.
Jusqu'en 1940, le village était traversé par la grande route d'Auxerre à Avallon, ancienne Route Impériale n° 6, qui était autrefois la grande voie romaine, la Via Agrippa reliant Milan à Boulogne sur Mer.
Puis, Vincelles devient un Relais de Poste. Au XVIIe siècle, Colbert crée la Route des Intendants pour relier Auxerre à Avallon en passant par Saint-Bris-le-Vineux. Progressivement, cette nouvelle voie absorbe le trafic des voyageurs et des marchandises, Vincelles est délaissé. En 1806, les malles-poste ne passent plus par Vincelles. Il faut se rendre à Auxerre pour envoyer ou recevoir des lettres. Il y avait deux lieues à parcourir en passant par la Montagne des Vaux. Madame De Staël en est une "victime".



le château fait partie de l'histoire de VincellesVers l'extrémité sud de la grande rue du village, un petit château, assez élégant, a été construit en 1775 par l'écuyer Edmé Germain-Villetard au milieu d'un parcs ombragé de beaux arbres, près de l'ancien château qui dominait les rives de l'Yonne.

 


Aujourd'hui


Vincelles qui est aujourd'hui encore une bourgade en partie agricole, cultures classiques de céréales et arboriculture, a su s'adapter aux nécessités de la vie économique.
La Sté Delta Mics, emploie une cinquantaine de personnes dans son importante usine d'équipements et pièces pour automobile, véhicules industriels et quads (Hytrack), elle est reconnue sur le plan international.
L'I.M.E. (Institut médico éducatif) et le S.E.S.S.A.D. (Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile), reçoivent 60 enfants déficients intellectuels légers et moyens. C'est la seconde importante source d'emplois du village.
Des industries légères, des entreprises tous corps d'état (maçonnerie, charpente, serrurerie, menuiserie, vidange, etc.) participent à la prospérité de la commune qui bénéficie par ailleurs de nombreux services, commerces et professions libérales : médecin, pharmacien, kinésithérapeutes, infirmières, Maison de la Presse, marchand de fuel, boulangers, coiffeur, super marché, garages et station service, dépannage informatique, etc ..., assurent une bonne qualité de vie.